PC Worship - Buried Secrets
3.5Note Finale

Le groupe à géométrie variable PC Worship nous revient de Brooklyn (c’est comme cela qu’on appelle désormais New York) avec un album qui a toutes les chances de devenir un classique du genre ou, dans le  pire des cas, un disque duquel on ne rougira pas dans vingt ans (chose devenue suffisamment rare pour être remarquée).

Justin Frye, pilier et membre permanent du combo expérimentalo-bruitiste PC Worship, enfonce avec Buried Secrets (publié par le fantastique label Northern Spy Records) le clou de ce qui fait depuis ses débuts la recette du groupe, à savoir : l’attitude nonchalante de Pavement, le minimalisme de Steve reich, le psychédélisme rock de Royal Trux, des improvisations et manipulations de bandes façon BBC Workshop, des guitares rappelant les premiers enregistrements de Sonic Youth. On reconnaît là tout le barda du rocker de moins de trente ans, un oeil rivé dans le rétroviseur temporel.

Mais Justin Frye n’a pas que de la nostalgie a revendre. Il a aussi conservé de l’ancienne génération un tempérament stakhanoviste qui provient très vraisemblablement de ses parents. Eux-mêmes musiciens ils jouaient dans les bars pour y gagner leur vie et, entre deux verres âprement sirotés, égayer les soirées de convives alcoolisés le tout sur un fond de « Hotel California ». Même s’il ne renie pas cet héritage Justin Frye est à n’en pas douter un garçon plus ambitieux. Toutefois, la publication de sept albums auxquels s’ajoute une grosse poignée de Singles en seulement huit années d’existence a de quoi forcer le respect.

Pour la petite histoire, les sessions de Buried Secrets ont été perturbées de manière plutôt insolite. Enregistrés en 2016 dans les sous-sol d’un immeuble désaffecté de Brooklyn, le studio s’est trouvé englouti dans les flots engendrés par des pluies incessantes, forçant le groupe à retravailler l’album à partir de pistes brutes pour la plupart improvisées. Péripétie sans réelles conséquences puisqu’au final le successeur de Social Rust est comme son prédécesseur, captivant de bout en bout.

PC Worship viennent sans nul doute de signer avec Buried Secrets l’un des meilleurs albums rock (si toutefois ce mot signifie encore quelque chose) de 2017. A écouter de toute urgence!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.