Sneaks - It’s a myth (Merge, 2017)
3.5Note Finale

Comme Gymastics, paru en 2015, sur Merge Records, It’s a myth est un très heureux mélange de minimalisme rock et de textes versant dans l’évocation poétique plutôt que dans le dogmatisme politique – ce qui est un compliment.

Tout au long des dix titres qui composent cet album, interprétés en seulement 18 minutes, Sneaks lorgne avec bravoure les terres brûlées des meilleures complaintes post-punk explorées, quelques trente ans plus tôt, parThe Slits – sans les slogans et les explosions vocales de Ari-up -, le spoken word de Suicide Algebra et celui, plus tardif, de Leslie Winer. Surtout, Sneaks rappelle énormément le groove froid de E.S.G., le combo funk et cold-wave produit par Martin Hannett, producteur vénéré de Factory Records et gourou de la scène musicale de Manchester à l’orée des années 80. Originaire de Washington D.C., Eva Moolchan n’a donc pas immédiatement retenu de la ville sanctuaire du Punk hardcore le bruit et la fureur du label Dischord, qui a largement contribué à vulgariser à travers le monde une version baston du punk-rock avec, entre autres, Minor Threat. Bien au contraire, elle fait le choix d’un certain stoïcisme, teutonique peut-on dire, celui de Faust par exemple, sans rien renier de l’héritage post-Krautrock de The Fall. Car Eva Moolchan partage avec Sleaford Mods, ce qui ne surprendra personne, un goût prononcé pour les lignes de basse claires et les rythmes un tantinet monolithiques. En revanche, pour la voix, on pense plutôt à Moe Tucker, la batteuse du Velvet Underground, qui dans les années 80 avait enregistré une série de disques essentiels de rock flegmatique dont les textes réalistes et socialement conscients résonnent encore dans les têtes. Alors, certes, le second mini-album d’Eva Moolchan n’est pas aussi bon que celui qui l’avait précédé. Mais comme la perfection n’est pas de ce monde, on ne se privera ni de l’écouter, ni de l’acheter, car nous gageons solennellement que son disque trouvera place dans l’histoire musicale des années deux mille et dix brouettes.

Sneaks – It’s a myth (Merge, 2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.