Idles - Joy as an Act of Resistance
2.5Note Finale

Ce que l’on a retenu de Joy as an Act of Resistance, d’Idles, c’est que la musique n’a rien d’une entreprise citoyenne.

Il est rare de se voir attribuer des louanges gratuites. Or, voilà, Joe Talbot est un bon gars, d’une aménité désarmante dont seules peuvent se vanter les âmes pures et repentantes. Une décennie d’alcoolisme (révolu) et un drame familial (le décès de sa mère) ont métamorphosé le leader moustachu d’Idles en chérubin affable et mutique. Mais Joe Talbot est aussi un Être de conscience qui se plaît à prodiguer dans ses chansons tout l’éventail de la bien-pensance post-moderne, fait de gloire aussi subtile et sexy qu’une pièce de BHL sur l’Union européenne. On sait d’ores et déjà ce qu’il y a de problématique à s’engager sur la voie de la chanson militante. Evoquer l’éventualité que les textes de Talbot constituent le point Godwin de la nullité créatrice revient à s’acheter un aller-simple pour le tribunal de La Haye. 

Enfonceurs de portes ouvertes, Idles est le Bérurier Noir du Graphic Designer. Il y a davantage matière à polémique dans la charte de l’Unesco que dans les douze titres composant le successeur de Brutalism. A moins donc de comprendre l’anglais comme ma grand-mère jouait du basson, il va sans dire que nous recommandons de ne pas s’attarder sur la sensiblerie un rien débraillée du groupe de Bristol. On pourrait passer des heures à égrainer les lieux communs qui ponctuent les douze morceaux de Joy as an Act of Resistance. Pour les femmes, c’est Big-up, évidemment. Les migrants, des types bien. Quant à la haine, tut-tut, pas question. Niveau écriture on hésite entre l’élection de Miss France et le concours de l’Eurovision.

Signalons, tout de même, que si Joy as an Act of Resistance ne nous a musicalement que très moyennement enthousiasmés (quelque chose d’At The Drive-In avec un fort accent britannique), Idles reste malgré tout un très bon groupe sur scène. Et puis, en se rapprochant des enceintes au maximum, on peut au moins compter sur le fait que les textes seront inaudibles. En vous souhaitant un bon acouphène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.